Automobile : un concept à repenser entièrement

La relation fusionnelle qui existait entre les jeunes et la voiture a bien changé au cours des dernières décennies. Au point de pousser à présent les constructeurs automobiles à revoir entièrement leur façon d’aborder les 18-35 ans. Le constat est en effet amer. D’objet indispensable, symbole de liberté, de l’accès à l’indépendance ou encore de virilité et de maturité, la voiture s’est convertie en accessoire facultatif pour la nouvelle génération. Quelles sont les raisons à ce changement de mentalité ? Tout d’abord le niveau de vie. La précarité économique touche les populations plus jeunes autant, sinon plus, que leurs aînés. Les études toujours plus longues et parfois couteuses, réduisent encore le budget déjà modeste des étudiants. Dans ces conditions, difficile d’acheter un véhicule et encore moins s’il est neuf. Sans compter que l’obtention en elle-même du permis de conduire constitue déjà un obstacle de taille.

Cependant l’aspect financier n’est pas le seul à expliquer ce phénomène d’éloignement entre les jeunes et la voiture. Le fait est que l’utilité même de la voiture est remise en cause par la nouvelle génération, surtout celle évoluant dans un contexte citadin. Les jeunes vivants en zone rurale connaissent en effet une autre réalité, la problématique de mobilité restant entière. Les efforts des gouvernements pour promouvoir les transports alternatifs ont eu un impact positif indéniable sur la façon de se déplacer autrement qu’en voiture. Du métro au tramway, des vélos en libre service à l’autopartage, les solutions sont diverses et relèguent l’automobile à un moyen antique et dépassé. Les moyens de communication décuplés d’aujourd’hui, internet, smartphone, rendent aussi les déplacements moins nécessaires qu’à toute autre époque dans le passé.

Et ce désintérêt pour la voiture est visible de façon générale partout dans le monde. Avoir un véhicule est loin d’être une priorité pour les jeunes. Certains constructeurs planchent déjà pour inverser la tendance. Avec pour objectif d’apporter une dimension émotionnelle ou de transformer le véhicule en un lieu ultra-connecté, avec salle de jeu, écran de cinéma et autres gadgets. Le futur nous dira s’il était possible de faire renaitre la passion entre les jeunes et la voiture.