L’Audi A 4 en pleine mutation

Vingt ans après son lancement, l’Audi A4 s’est transformée au gré des changements de mode et de technologie. Elle s’apprête à aborder un nouveau virage. La prochaine version est en préparation et inondera les concessions au cours du quatrième trimestre 2015. Que sait-on de la nouvelle Audi A4. La berline reposera sur la plate-forme MLB Evo qui servira également de base technique au prochain AudiQ7. L’Audi A4 2015 sera dotée d’une motorisation hybride rechargeable «essence + électrique», baptisée e-tron. Le bloc essence sera le 2.0 TFSI. Il sera associé à un moteur électrique alimenté par une batterie lithium-ion rechargeable. Assez pour lui assurer une autonomie de 40 kilomètres en mode uniquement électrique.

D’autres versions à quatre ou six cylindres, essence TFSI et diesel TDI, seront également proposées. Sous la version e-Quattro, l’entraînement des roues arrière s’effectuera par le biais d’un système électrique. Le fait de retirer l’arbre central et de le remplacer par une transmission intégrale électrique e-Quattro, allégera le véhicule d’environ 35 kg. Les phares seront plus effilés et utiliseront le mode E-Tron à la place des traditionnelles ampoules. Si l’apparence est pratiquement la même que l’ancienne version, l’habitacle sera modernisé avec l’arrivée d’un écran 12,3 pouces personnalisable. Un second écran sera implanté sur la console afin de donner de la lisibilité aux passagers. Les équipements (beaucoup sont en option!) seront adaptables à chaque profil et seront high-tech. Ainsi, l’A4 accueillera un système de vision nocturne avec caméra thermique et une aide au stationnement autonome.

Dans la catégorie des berlines familiales, soit le segment le plus répandu, la nouvelle A4 sera en concurrence avec la BMW série 3, l’Infiniti Q50, la Kia Cadenza, la Volvo S60, la Cadillac ATD, la Mercedes-Benz classe C, la Lexus IS, la Lincoln MKZ et la Jaguar XF.