Le camion intelligent de demain

Hyper-mobilité : la traduction d’une époque ?
28 février 2017

Le camion intelligent de demain

Dans le monde de l’automobile, on ne parle plus que de Google Car, de voiture connectée, de Tesla Auto-Pilot et autres formules. Toutes ont en commun de faire entrer l’informatique dans nos voitures et surtout notre façon de les conduire. Entre celle qui peut juste aller chercher des informations routières sur Google Maps et celle qui a réalisé des millions de kilomètres en Californie toute seule, il y a pourtant tout un monde. Et dans ce monde, il y a au milieu l’expérimentation menée conjointement par 6 grands constructeurs de camions au courant du mois d’avril. Ils mettent au point le camion intelligent de demain.

Cette expérimentation d’un convoi de camion intelligents a consisté à coupler un camion traditionnel conduit par un chauffeur à un autre camion. Celui ci était relié via wi-fi au premier camion de façon à calquer à l’identique son déplacement, ses virages, sa vitesse, maintenir la distance de sécurité. Le deuxième camion, avec un conducteur en cas de pépin pour l’expérimentation et seulement là pour tourner le volant, était l’ombre du premier. Une prouesse technologique menée sans encombre vers le port de Rotterdam par un ensemble de 12 véhicules.

Ce succès complet, réussi par les équipes conjointes de Daimler, DAF, Iveco, MAN, Scania et Volvo, a parcouru les routes d’Allemagne jusqu’au Pays-Bas. Il ouvre aujourd’hui la porte à des duos de camion conduits par un seul chauffeur. Une prouesse qui vise à assurer encore un peu plus la sécurité routière en limitant le travail des chauffeurs. A plus long terme, c’est bien évidemment la conduite totalement automatisée qui est recherchée. Si le facteur humain est la première cause d’accidents de la circulation, ces travaux sur les camions intelligents sont là pour éliminer le risque humain et mettre tout en oeuvre pour s’assurer d’une route sans danger.