Le gouvernement Chinois mise sur les véhicules écologiques

136 700, c’est le nombre de véhicules électriques et hybrides rechargeables vendus en Chine au cours des 9 premiers mois de l’année 2015, soit 4 fois plus que sur la même période en 2014. Fort de ce résultat, le gouvernement chinois entend relancer la croissance économique en misant sur les véhicules verts. Explications?

Alors que l’année dernière la croissance économique chinoise atteignait 7,4%, sur les 9 premiers mois de l’année, celle-ci a ralenti en 2015, se stabilisant à 6,9%. Pour contrer cette baisse et redynamiser la croissance dans son ensemble, le gouvernement chinois, en la personne du Premier Ministre Li Keqiang, a décidé de soutenir l’industrie émergente des véhicules électriques et hybrides rechargeables. A cet effet, les réglementations financières chinoises ont été assouplies afin que les entreprises high-tech et groupes chinois dynamiques puissent investir dans l’électromobilité. Toujours dans cette optique, le gouvernement local de Pékin autorise désormais la concurrence étrangère telle Tesla et BMW, à vendre leurs véhicules électriques. Tout simplement parce que, faute de stocks suffisants, BAIC, le seul jusqu’alors à avoir le droit de commercialiser de tels véhicules, ne pouvait satisfaire qu’ un tiers des automobilistes intéressés.

Au vu de ces mesures de promotion des véhicules verts, de nombreux constructeurs se lancent donc sur ce segment comme GAC dont le programme de développement sur 5 ans prévoit le lancement de 6 véhicules verts Trumpchi : 3 hybrides rechargeables, 2 électriques et 1 hybride conventionnel.
Bien sûr, pas de véhicule électrique sans bornes. Pour qu’au moins 10% des emplacements de stationnement et parkings publics soient dotés de bornes de recharge, M. Li a annoncé la construction d’un réseau de bornes de recharges. Pour le Premier Ministre, il ne fait pas de doute que le développement d’un réseau de recharge de bornes aura un triple effet sur l’avenir. En dopant les ventes de véhicules électriques, la croissance économique sera encouragée, et l’environnement préservé !