Oreillettes au volant, c’est fini !

Sur les rives du lac Léman, le prestigieux salon automobile de Genève a fait la part belle aux supercars. Une des plus courtisées et des plus attendues fut sans conteste la deuxième version de l’Audi R8 e-tron. La première n’ayant jamais dépassé le stade du concept. Ses caractéristiques ? Une double batterie de lithium-ion high-tech qui assure une puissance de 92 kWh contre 49 pour la première version. L’autonomie est portée à 450 km (le double du premier opus) et la batterie qui épouse une forme de T sous le châssis, est rechargeable en moins de deux heures avec une densité énergétique passant de 84 Wh/kg à 154 Wh/kg. Le temps de recharge est favorisé par les gros pack batteries et le standard Combo CCS utilisé sur le véhicule.

Côté vitesse, l’Audi R8 e-tron 2015 est un bolide. Cette nouvelle mouture de Audi R8 e-tron est propulsé par deux moteurs, un sur chaque essieu, délivrant chacun 170 kW de puissance et 460 Nm de couple. Soit un bloc de 462 ch et 920 Nm de couple qui permet à l’Audi R8 e-tron d’atteindre les 100 km/h en 3,9 secondes. Lancée, la grande berline frise les 250 km/h malgré un poids de 1840 kg alourdi par les batteries en lithium. Le constructeur a décidé d’utiliser davantage de fibres de carbone afin de compenser le poids de la batterie. Sur la route, c’est un régal. Les accélérations sont très proches des versions V 10 et comme tout véhicule électrique, le silence absolu !

Contrairement au prototype de la première génération qui a fait une timide apparition en 2009, l’Audi R8 e-tron sera commercialisée en série dès le second semestre 2015 en Europe et vraisemblablement en 2016 aux Etats-Unis