Véhicules d’occasion : les pièges à éviter chez les particuliers

Achat de voitures neuves sur Internet,c’est tentant !
6 juin 2017
Acheter une voiture : la bonne méthode
6 juin 2017

Véhicules d’occasion : les pièges à éviter chez les particuliers

Lorsque vous achetez une voiture d’occasion, ne vous précipitez pas, même si le vendeur vous glisse que d’autres acquéreurs sont sur le coup. Il est préférable de rater une prétendue bonne affaire que d’en réaliser une mauvaise ! Les ventes sur un parking sont à proscrire. Ne partez pas dans l’inconnu en oubliant les règles élémentaires. La première: vérifier que le vendeur soit passé par la case « contrôle technique ». Il est obligatoire pour les véhicules de plus de 4 ans. Sa validité est de moins de 6 mois. Ne vous contentez pas du certificat de passage mais bel et bien du rapport complet qui signalera toutes les anomalies.

Autre conseil, si le véhicule a moins de 4 ans et qu’il n’est pas éligible au contrôle technique, demandez au vendeur de faire réaliser le contrôle technique, quitte à le payer de votre poche. C’est une garantie et une preuve de confiance! L’essai du véhicule est une étape incontournable. Pendant cette phase où vous serez certainement accompagné du vendeur, ne vous laissez pas embarquer dans un bavardage inutile mais concentrez vous sur l’embrayage. Une astuce pour le contrôler: à l’arrêt, mettez le frein à main et passez la 4ème tout en embrayant doucement. Le moteur doit caler. S’il patine, l’embrayage est fatigué…

La direction est également à vérifier. L’idéal est de circuler sur un parking et de braquer à fond. Tendez l’oreille pour découvrir tous bruits suspects. Freinez de façon énergique pour s’assurer que la voiture ne dévie pas de sa trajectoire. Si vous ne vous estimez pas assez calé, faite venir un ami connaisseur. Dernier point: les papiers du véhicule. N’acceptez pas de photocopie et méfiez-vous si la carte grise est récente. Pourquoi revendre si vite la voiture ?